Je lis, je critique : La Voleuse de Secrets

indexvoleuse

Résumé personnel :

Gia est une adolescente de seize ans comme les autres qui vit seule chez son beau-père, Pop, suite à la mort de sa mère lorsqu’elle avait quatre ans. Elle a deux amis, Nick qu’elle connaît depuis toujours et avec qui elle apprend l’italien et Afton sa meilleure amie avec une forte personnalité. Elle les retrouve devant l’Athenaeum, une prestigieuse bibliothèque de Boston car Afton a pu obtenir de quoi les faire entrer tous les trois. A l’intérieur, Gia croise un garçon de son âge plutôt séduisant qu’elle ne cesse d’observer jusqu’à ce qu’il disparaisse subitement après avoir ouvert un livre. D’abord stupéfaite, Gia finit par découvrir un univers fantastique peuplé de créatures fabuleuses, de personnes en armure et de magie.

Critique :

Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu un roman de ce style. J’avoue l’avoir totalement choisi au hasard en allant chercher un livre pour ma sœur. La couverture m’a intriguée et la quatrième m’a fait envie. Et honnêtement, je ne regrette pas, cela fait un bien fou.

Autant, j’ai été déçue par la quatrième de couverture qui, à mon sens en disait beaucoup trop sur le roman, autant celui-ci révélait ces informations très rapidement. Et franchement, cela change tellement de tomber sur un premier tome qui ne soit pas une longue exposition dénuée de sens ! Non seulement les personnages disent la vérité à Gia assez vite, mais en plus il y a de l’action. On a là un vrai roman entier et cela change de ce que l’on peut croiser d’habitude, et cela fait plaisir à lire.

D’une manière générale, l’écriture est fluide, tout est parfaitement imbriqué et il a été difficile pour moi de lâcher le livre. D’ailleurs, une fois terminé, je n’avais qu’une envie, celle d’acheter la suite immédiatement. Ce premier tome est tellement riche en informations et en rebondissements que cela est véritablement prometteur pour la suite.

Concernant l’univers créé par l’autrice, j’ai adoré l’idée du déplacement des sentinelles de bibliothèques en bibliothèques est tout simplement formidable. En étant moi-même une adoratrice des livres comme Gia, impossible de résister à ces possibilités. Imaginez que Gia s’est retrouvée dans la bibliothèque du Vatican ! Cela fait rêver non ? De plus, on croise des créatures que l’on ne rencontre pas habituellement et je me demande quelles sont les inspirations de l’autrice à ce sujet.

Enfin, au niveau des personnnages, je suis mitigée. Je trouve en effet, cela dommage que Lei soit aussi antipathique avec Gia alors qu’elle est une des rares filles que l’on croise. Mis à part cela, les autres semblent intéressants mais certaines sentinelles sont sous-exploitées alors qu’elles pourraient être un peu plus mises en valeur, peut-être dans le prochain tome ? En revanche, je suis inquiète au sujet d’un possible triangle amoureux, je trouve cela trop convenu, j’espère qu’il ne prendra pas une trop grande part à l’intrigue.
Quoi qu’il en soit, c’est un livre que je recommande à ceux qui aiment les livres du genre, pour ma part, je l’ai adoré.

Bonne lecture.

Michiko

Publicités