Je lis, je critique : Le Sang des Elfes

51Cw5YdJiRL

A lire avant (facultatif) : Le Sang des Elfes. Retrouvez ma critique ICI

Résumé personnel :

Si les livres précédents ne sont pas considérés comme tels, voici donc le premier roman, le premier tome de la saga du sortceleur Géralt, dont l’histoire suit les recueils de nouvelles qui précèdent. Ici, nous découvrons la Prophétie d’Ithlinne dévoilée par une elfe, il y a plusieurs centaines d’années. Il semblerait que pour certains, son accomplissement soit pour bientôt. D’autre part, des rumeurs circulent à propos du Lionceau de Cintra, Cirilla, la petite fille de Calanthe, la Lionne de Cintra. Certains disent qu’elle serait toujours en vie et nombreux sont ceux qui recherchent la digne héritière du puissant royaume tombé entre les mains de l’Empire de Nilfgaard.

Critique :

Le Sang des Elfes, est divisé en plusieurs chapitres très longs. De plus, nous ne suivons pas systématiquement Géralt, nous suivons également d’autres personnages que j’apprécie beaucoup et même en présence de Géralt, les points de vue peuvent changer. Ainsi, j’ai souvent l’impression de lire un recueil de nouvelles avec un fil rouge qui tourne principalement autour de Cirilla. En effet, chaque chapitre racontait un morceau de l’histoire, et ces morceaux, bien qu’ils se suivent chronologiquement, pouvaient être espacés de plusieurs années par exemple, ce qui pouvait être perturbant par moments, car je suis trop habituées aux narrations « continues » de même que des narrations à la première personne, c’est pourquoi j’ai insisté sur la narration à la troisième personne.

Toutefois, j’ai été très contente de retrouver des personnages que j’apprécie beaucoup comme Triss Merigold ou encore Yarpen Zigrin. Certains passages autour de la politique snt très intéressants et très complets, on comprend que l’auteur ne nous donne qu’une partie de l’histoire qu’il a inventée. Je suis certains qu’il a déjà anticipé de nombreuses questions, notamment au niveau des dynasties qui dirigent les royaumes du Nord. Il en va de même pour la mythologie qui semble très vaste et très bien construite.

Ce que j’aime aussi dans ce roman, c’est la multitude de réflexions que l’on peut avoir. Il y a des postulats de base, certains personnages comme Géralt ont leur vision des choses, et pourtant, rien n’est immuable, les frontières bougent, évoluent et cela donne matière à réfléchir. Par exemple, certaines personnes vénèrent des divinités. Mais qu’en est-il exactement ? Il est difficile d’y répondre, a priori, il n’y a pas de preuve de leur existence, si ce n’est des événements que l’on peut associer à la coïncidence pour les plus sceptiques d’entre nous mais d’un autre côté, leur existence n’est pas exclue. Je pense qu’elle dépend de notre sensibilité et de notre rapport à la religion. Ce roman est donc un mélange entre le divertissement et la réflexion philosophique.

Enfin, nous en apprenons plus sur Yennefer qui semble être particulièrement mystérieuse, notamment vis-à-vis de sa relation avec Géralt et de la façon dont ils se considèrent mutuellement. Tous ceux qui l’ont lu n’auront pas le même avis les concernant mais j’aime beaucoup ce que je pense avoir compris sur ce personnage très complexe.

En revanche, et je terminerai là-dessus, j’ai peur de ne pas être capable de me souvenir de tout, hors il y a des références constantes comme le nom de Petit Œil qui revient et j’ai peur de les manquer à cause de ceci, et c’est dommage. D’un autre côté, c’est plaisant de se retrouver face à un livre plus complexe par rapport à d’autres plus simple d’accès. En tout cas, je ne regrette absolument pas ma lecture, bien au contraire.

Bonne lecture.

pal10
Michiko

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s