Je lis, je critique : La Faille de la Nuit

mercy-thompson,-tome-8---la-faille-de-la-nuit-557500

A lire avant : Mercy Thompson T7 : La Morsure du Givre. Retrouvez ma critique ICI

Résumé personnel :

Jusqu’à présent, Mercy Thompson, mécanicienne pouvant se changer en coyote a dû affronter les pires dangers. Il y a eu les vampires, à de très nombreuses reprises, les faes, tout autant et également une créature particulièrement monstrueuse qui a bien failli lui coûter la vie ou ses jambes puisqu’elle a fini en fauteuil roulant pendant un bon moment. Côté mécanique, elle également dû affronter pas mal de choses comme des boulons récalcitrants qui ont bien failli lui faire perdre son optimisme légendaire. Mais rien ne pouvait la préparer à ce qu’elle doit affronter pour ce dernier opus publié à ce jour en France. Rien du tout. Et quel est donc ce monstre particulièrement effrayant ? Il s’agit tout simplement de Christy, l’ex-femme d’Adam. Oui. Et bien entendu cela va créer des problèmes qu’il va falloir gérer en parallèle de l’ex petit-ami de la charmante Christy, une personne qui semble très dangereuse.

Critique :

Je vais le dire une fois, histoire que ça sorte une bonne fois pour toutes et ainsi, peut-être que je me retiendrai de le répéter tout au long de ma critique. Je hais Christy. Elle n’a strictement rien pour elle. Il s’agit d’une manipulatrice qui cache son jeu de manière plutôt grossière et le pire c’est que les loups ne voient rien et la soutienne, elle, plutôt que Mercy. C’est tout bonnement injuste. A côté, je trouve Marisilia beaucoup plus sympathique tout simplement parce que la reine de l’essaim ne cache pas sa nature, on sait qui elle est, tout le monde sait qui elle est. Mais Christy, j’ai l’impression qu’il n’y a que Mercy et le lecteur pour voir derrière son masque de fausse perfection. Bref, je déteste Christy. Certes, c’était le but recherché mais sa présence a eu le don de m’agacer.

Le côté positif des choses, c’est que Warren était présent et il est toujours un amour même si, comme les autres, il a fait preuve de tact et d’une légère sollicitude envers l’ex d’Adam par égard pour ce qu’elle traversait. D’autres personnages ont ainsi montré une autre facette de leur personnalité comme Honey que j’apprécie de plus en plus. Même si elle n’est pas toujours très gentille, elle est très honnête sur ses sentiments et ne déteste pas Mercy par principe contrairement aux autres, ce qui est encourageant pour la suite des événements.

Adam et Mercedes sont toujours mignons, trop même, ils ont réussi à me faire verser une petite larme…

Patricia Briggs a su recycler sa série en proposant une nouvelle porte vers une partie inédite de son univers ce qui promet de nombreux autres tomes différents ce qui me rassure puisque je dois reconnaître que j’avais peur que la série s’essouffle, ou tourne en rond. Là, entre ce tome et le précédent, j’ai plutôt l’impression que l’auteur a des millions de choses à dire, ce qui implique de très nombreuses aventures pour notre héroïne adorée.

C’est donc un tome que j’ai beaucoup apprécié, de même que la couverture que je trouve très jolie. Daniel Dos Santos, continue comme ça, tu tiens le bon bout !

Bonne lecture.

Michiko

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s