Je lis, je critique : Terrain de chasse

510jgtU-rGL._SX309_BO1,204,203,200_

A lire avant : Alpha et Oméga T1 : Le Cri du loup. Retrouvez ma critique ICI

Résumé personnel :

Anna et Charles sont envoyés par Bran pour un sommet de la plus haute importance car le Marrok souhaite révéler l’existence des loups-garous, secret de polichinelle, aux humains. Néanmoins, certains loups ne voient pas cela d’un bon œil et ne seraient pas contre l’avortement du projet, de même que les vampires. Se pourraient-ils que certains aient dans l’idée de collaborer ? Ce qui est sûr, c’est que lorsque Anna est attaquée par des vampires qui utilisent une magie sensiblement la même que la magie de meute, Charles voit rouge et fera tout pour mettre la main sur les responsables. Mais comme un problème n’arrive jamais seul, malheureusement, ce sommet très controversé réunit également des Alphas européens, et notamment un opposant à l’idée de Bran, un certain Chastiel, qui n’est autre que la Bête du Gévaudan…

Critique :

Il s’agit là d’un tome à découvrir si vous voulez en savoir plus sur les loups européens et certaines légendes que l’on peut leur associer. En effet, si le nom de Chastiel vous dit quelque chose, c’est parce que son nom est lié à la légende de la Bête du Gévaudan, en France. C’est toujours amusant de relier des personnages fictifs à des légendes connues, et c’est encore plus sympathique quand un auteur américain met en avant une légende de notre pays.

Ce deuxième tome nous permet d’en apprendre un peu plus sur les loups Omégas qui sont une véritable énigme encore à ce stade. Anna en sait plus grâce aux enseignements d’Asil, et j’ai vraiment hâte d’en savoir plus parce que j’ai le sentiment que Patricia Briggs nous prépare une grande surprise autour de la nature de la jeune louve. Cette dernière me plaît de plus en plus, malgré sa fâcheuse tendance à angoisser facilement à cause des séquelles liées à son passé.

En revanche, et je pense éviter d’en reparler à l’avenir puisque ce problème semble récurrent, je trouve vraiment que l’écriture à la troisième personne du singulier rend le texte moins fluide bien que plus complet grâce aux différents points de vue. C’est vraiment dommage et j’ignore si c’est lié à l’auteure ou au traducteur, mais j’espère que cela s’améliorera à force de travail.

Néanmoins, je continue d’apprécier cette série qui tend à s’améliorer au fil des tomes, j’espère d’ailleurs que la suite sera encore meilleure. Toutefois, chronologiquement, après celui-ci, je vous recommande de reprendre les Mercy Thompson du tome 2 jusqu’au tome 6 inclus.

Bonne lecture.

Michiko

Publicités

2 réflexions sur “Je lis, je critique : Terrain de chasse

  1. Bon, cette chronique me rassure car je n’ai toujours pas réussi à reprendre cette série. Il faut vraiment que je me motive car j’ai été un peu déçue par le premier tome et j’ai pourtant tous les tomes dans ma PAL (sauf le tome 4 qui n’est pas encore sortie, évidemment ^^)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s