Je lis, je critique : L’Epreuve

CVT_Livre-de-Saskia-Tome-2_41621

Voici la critique du tome 2. Pour lire la critique du premier tome, c’est par ICI.

Résumé personnel :

Lors de leur premier vol en amoureux pour fêter la réussite au baccalauréat de Saskia, cette dernière subit les symptômes des prémices d’un sauvetage. Saskia la Faucheuse aurait donc une double nature ? Serait-elle le Troisième Enkidar ? Pour en savoir plus, et afin de protéger celle qu’il aime, ainsi que leurs amis Gardiens qui se retrouvent menacés, Tod décide d’emmener les Enkidars au sein de son propre clan, en dépit des tensions entre Gardiens et Faucheurs. Ce clan, appelé « Le Nid », est dirigé par Eolas qui n’est autre que le père de Tod. Mais ce qui angoisse le plus Saskia n’est pas la menace qui pèse sur elle, mais sa future rencontre de son père biologique, Niels, ce dont elle a toujours rêvé mais qu’elle a cru impossible. Cependant, les dangers sont toujours là et les mystères qui l’entourent sont toujours aussi nombreux. Comme si ce n’était pas déjà suffisamment compliqué, pour Saskia, voilà qu’elle doit non seulement s’adapter à sa nouvelle condition et son nouveau monde mais en plus, elle doit composer avec un Tod s’éloignant de plus en plus.

Critique :

Ce tome est une immersion chez les Faucheurs, ce qui nous permet d’en apprendre plus sur eux et de voir de nouveaux personnages. Mais plus encore, nous assistons à la rencontre entre Saskia et son père biologique ce qui est une étape extrêmement importante pour une enfant adoptée.

Globalement, ce tome-ci est surtout centré sur Saskia et sa confrontation aux autres personnages. En effet, il s’agit surtout d’un huis-clos puisque Saskia ne doit pas sortir du Nid. Cela lui permet ainsi d’en apprendre plus sur ses pouvoirs d’Enkidare en interrogeant des personnes susceptibles de l’aider.

Concernant les personnages, j’ai été légèrement déçue par Saskia qui avait un comportement très mature au premier tome. Là, on retrouve l’adolescente agaçante qu’elle aurait pu être dès le début, notamment vis à vis de Tod qui est particulièrement étrange et souvent absent. Alors je peux concevoir la jalousie et l’énervement mais je pense que leur relation était moins grave que la situation et qu’elle aurait dû pouvoir se contenir et gérer la frustration surtout après sa rencontre avec la sœur de son petit ami qui est tout bonnement géniale. J’ai vraiment adoré cette demoiselle Enkidare très spéciale.

Enfin, que dire de ce deuxième tome si ce n’est qu’à la fin, vous n’aurez qu’une envie, enchaîner avec le tome suivant sans attendre ! Effectivement, il y a du mouvement et des révélations qui vous donneront envie de poursuivre même s’il y a une identité que j’avais devinée très rapidement ce qui a supprimé un effet de surprise.

Bonne lecture.

Michiko

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s