Je lis, je critique : Cœur de Ténèbres

40 Coeur_de_tenebres
 

Résumé personnel :

Béatrice Lacarme est une jeune femme particulière. Elle est mi-vampire, mi-humaine, ce qui est un atout puisqu’elle est l’héritière d’une longue lignée d’experts en paranormal. Leur but est, notamment, de tuer des vampires, ce qu’elle peut faire très facilement grâce à ses compétences d’hybride. Cependant, elle se voit contrainte à refouler ses instincts de vampire afin de préserver son humanité, surtout aux yeux de sa famille, qu’elle ne veut pas effrayer. Cette dualité la pousse à s’abstenir de tout plaisir charnel, et donc d’amant, afin de ne pas risquer de le tuer. Mais un heureux hasard la pousse à partir en Suisse, où elle apprend à mieux connaître un certain Léandre Wasker, châtelain particulièrement étrange qui ne cesse de la troubler malgré ses résolutions. Léandre ne cessera de profiter de ce trouble pour la séduire mais, au-delà du choix de Béatrice concernant son éventuelle relation avec le jeune homme, la semi-vampire devra faire face à un plan machiavélique orchestré par des puissances dont elle ne soupçonnait même pas l’existence.

Critique :

Il s’agit du tome trois du cycle des « Âmes Déchues » qui retrace la vie de la famille Lacarme. Cependant, je n’ai lu que celui-ci qui, autant vous le dire tout de suite, ne m’a absolument pas déçue. J’ai même plutôt hâte d’avoir les deux autres ouvrages.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, j’aimerais féliciter l’auteur de l’illustration de la couverture qui représente Béatrice Lacarme. C’est troublant de réalisme et c’est tout simplement magnifique. Bravo !

Concernant le roman, j’ai trouvé la plume de l’auteur particulièrement romanesque. Le rythme est très lent mais cela ne fait que renforcer ce sentiment de profondeur et de poésie. J’ai particulièrement apprécié le côté roman gothique de l’œuvre, associé à la tragédie de l’histoire, puisque nous savons dès le début ce qu’il va se passer à la fin, ou du moins quels sont les objectifs des « méchants » de l’histoire. Nous assistons donc impuissants au déroulement de l’histoire, regardant Béatrice se jeter dans la gueule du loup sans pouvoir la prévenir. L’auteur a choisi de sacrifier le suspense, mais ce n’est pas forcément une mauvaise chose. De plus, il nous laisse un dernier espoir, comme pour signifier que la fin attendue sera différente. Mais ce sera à vous de découvrir si cet espoir est vain ou non.

Les personnages sont très bien construits, bien qu’un peu stéréotypés. Je pense notamment à la sœur de Léandre, qui me semble plutôt inutile et qui, par conséquent, passe un peu pour la petite sœur fragile à qui on ne doit rien dire. Pareil pour Léandre, qui devient donc l’amant ténébreux au lourd secret, personnage idéal pour l’hybride qui cherche sa place, déchirée entre ses deux entités antinomiques. Là encore, les problèmes rencontrés par l’héroïne son connus pour ceux qui ont l’habitude de lire des livres de ce genre, mais d’un autre côté, il est très difficile de faire dans l’original tout en apportant au lecteur le même plaisir. Cependant, Stéphane Soutoul a réussi, d’une certaine manière.

Il y a donc peu de suspense, des stéréotypes mais l’auteur se rattrape vraiment grâce à sa plume, ce qui rend le lecteur moins exigeant, et à juste titre. Stéphane Soutoul me semble être un écrivain particulièrement prometteur et qui peut aller très loin. Je vous recommande fortement ce troisième tome qui va certainement plaire aux fans qui ont su apprécier les premiers romans du cycle « Les Âmes déchues » et ainsi qu’à de nombreux lecteurs qui, comme moi, le découvre. Je leur recommande néanmoins de commencer par le premier ouvrage de la série s’ils en ont l’occasion bien que les trois livres soient, à mon sens, relativement indépendants puisqu’ils retracent la vie des différentes générations de la famille Lacarme.

Bonne lecture.

Michiko

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s