Je lis, je critique : La Dent Longue

images

Résumé personnel :

Maeve Regan est persuadée qu’il y a un traître dans ses rangs ce qui n’est pas une sinécure puisqu’elle doit constituer son armée pour lutter contre celle de Victor, son père qui souhaite la tuer afin de lui voler ses pouvoirs. Et comme si ce n’était pas déjà assez difficile comme cela avec Connor, son frère qui s’acharne à lui mettre des bâtons dans les roues, Maeve est hantée par le fantôme de son ancien amant, Lukas.

Critique :

Alors là, je vais enfin pouvoir dire ce que je n’ai pas pu dire lors de la critique précédente puisque si vous êtes ici, c’est que vous avez lu le deuxième tome. Ce que je voulais dire, c’est qu’à la fin du deuxième tome, autant vous dire que j’ai pleuré en apprenant ça. Je dois reconnaître que je n’ai pas voulu y croire, j’étais dans le déni complet, persuadée que dès le début de ce tome on apprendrait qu’en fait tout allait bien et qu’en fait il y a un truc qui a fait qu’il est pas mort etc. Eh bien inutile de vous dire que Marika Gallman ne ménage pas mon petit cœur de lectrice. Du coup, c’est une Maeve bien différente que l’on va retrouver dans ce troisième tome. Elle n’est pas brisée contrairement à ce que l’on pourrait croire mais elle a bien souffert et j’ai eu beaucoup de peine pour elle. Alors que nous n’en sommes qu’au troisième tome, inutile de vous dire que j’ai eu peur pour elle.

Vous l’aurez compris, ce troisième opus est un peu plus centré sur Maeve et ses démons intérieurs, sur ses questions et ses raisonnements sur la situation qui l’entoure mais les retournements de situations sont bien nombreux et permettent au roman de garder un rythme agréable à suivre. A partir du moment où Maeve pense qu’il existe un traître parmi eux, elle ne peut plus se permettre d’accorder sa confiance à n’importe qui, ce qui la rend bien seule et évite d’approfondir un peu plus les autres personnages. Mais c’est un choix logique qui ne porte aucun préjudice au roman.

Et pourtant, Marika Gallman réussit à apporter un peu plus de précisions et d’informations sur les personnages avec certaines « révélations » sur certains d’entre eux. Je dois reconnaître que j’avais compris certaines choses par moi-même avant Maeve mais j’ai été également surprise par certaines informations et c’était vraiment sympa !

J’adore de plus en plus cette série même si mon cerveau bouillonne à chaque fois que je me plonge dans ce roman. D’ailleurs, une fois le tome terminé, il est encore plus difficile de se retenir de lire la suite, et cette sensation est pire qu’avec le tome précédent. En même temps, avec un tel final ! Je ne peux rien vous dire, bien sûr, mais c’est difficile de tenir sa langue. J’ai été envahie par des émotions différentes, alternant tension, excitation, peine… Bref, une vraie bombe !

Bonne lecture.

Michiko

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s