Je lis, je critique : Le Sommeil du démon

Peggy Sue T2

Résumé personnel :

Nous retrouvons nos deux héros, Peggy Sue et le chien bleu, dans un aérodrome perdu au beau milieu d’un désert. C’est dans ce lieu des plus sordides que la famille de Peggy Sue a décidé de s’installer, pour le travail de son père et ce, malgré les conseils d’un vieil habitant du village voisin qui leur demande de quitter les lieux car ils sont en danger de mort. En effet, ce désert est dangereux car il renferme des mirages destinés à attirer les voyageurs égarés vers une autre dimension…

Critique :

Serge Brussolo va encore plus loin dans le bizarre et le fantastique sans pour autant perdre en cohérence. J’ai été ravie de retrouver le chien bleu dont la psychologie s’étoffe de plus en plus et bien sûr, Peggy Sue, qui est toujours aussi attachante et agréable. Serge Brussolo aurait pu se servir des quatorze ans de l’adolescente pour la rendre plus rebelle et pourtant, malgré les coups durs qui pleuvent sur elle, Peggy Sur reste serviable, sans pour autant nous agacer en nous submergeant d’un surplus de gentillesse. Je la vois plutôt comme un roc, un personnage doté d’un moral et d’un caractère d’acier. Je l’adore, tout simplement !

C’est également dans ce tome que l’on découvre un nouveau personnage important. Cependant, puisqu’il s’agit ici d’une relecture et que j’en sais beaucoup plus à son sujet, j’ai eu énormément de mal à me détacher de ces informations pour pouvoir le juger correctement ici. J’ai vu son évolution et sa personnalité différemment au fil de ce tome par rapport à un primo lecteur donc je ne peux rien en dire sans trop en dévoiler.

Un autre thème que j’apprécie chez cet auteur, c’est au niveau des différences garçon/fille où, très souvent, les garçons ont tendance à se comporter comme leur archétype, foncer tête baissée sans réfléchir, jouer à qui pisse le plus loin etc. ce qui les fait tourner en dérision et favorise le personnage principal tout en apportant une touche d’humour. Cela permet de montrer que les filles peuvent être de véritables héroïnes sans pour autant rentrer dans la caricature que l’on peut faire des filles.

Ainsi, l’auteur s’adapte à un lectorat mixte et surtout, cela change de ce que j’ai pu lire étant plus jeune, même si actuellement avec la bit-lit cette tendance change concernant mes lectures personnelles.

En résumé, une très bonne suite qui me conforte dans l’idée de relire ces tomes.

Bonne lecture.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s