Je lis, je critique : Rage de dents

maeve-regan,-tome-1---rage-de-dents-1432582

Résumé personnel :

Rage de dents est un premier tome dans lequel nous découvrons Maeve Regan, une étudiante à la fac qui vit sa vie au jour le jour, fréquentant les bars, les hommes et les cours selon ses envies. Elle vit chez son grand-père depuis la mort de ses parents, peu après sa naissance, il y a vingt ans environ. Elle est très proche d’Elliot, son ami d’enfance et de Brianne, sa meilleure amie qui essaye toujours de lui trouver un copain alors que ses propres fréquentations sont plus que douteuses. Il s’agit donc d’une étudiante lambda au premier abord, mais Maeve a un tempérament de feu qui fait tourner son entourage en bourrique. Et encore si seulement il n’y avait que ça… En effet, Maeve fait des rêves très étranges et particulièrement gores depuis quelques temps qui accentuent son tempérament colérique et bagarreur mais ce n’est pas tout. En effet, il se trouve qu’un vampire très sexy et avec qui elle a failli coucher, a décidé de la kidnapper dans le but de s’en servir de monnaie d’échange pour tuer un type qui est censé être déjà mort, entraînant ainsi Maeve dans un monde sombre dont elle ignorait jusqu’à son existence.

Critique :

Maeve est un petit brin de femme hyperactive qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Je dois reconnaître que c’était très agréable de la suivre, même si elle est, par moment, très grossière. Cependant, je ne lui jetterai pas la pierre de ce côté-là car le genre du roman et la personnalité de l’héroïne me poussent à trouver cela logique. De plus, je me suis beaucoup identifiée à elle et cela est toujours un point positif pour moi.

J’ai eu un peu de mal à démarrer le livre à cause de mes cours à la fac, mais une fois l’action lancée pour de bon, impossible de m’arrêter avant d’avoir terminé le livre. J’étais vraiment ravie du chemin emprunté par l’héroïne et de l’univers dans lequel l’auteur nous plongeait. Nous restons dans un schéma assez classique qui m’a rappelé certains autres livres du genre mais étrangement, cela ne m’a absolument pas dérangée, peut-être grâce à la plume de l’auteur qui parvient à s’effacer au profit de son personnage principal qui « écrit » le roman à sa place. Cela rend le livre très prenant et surtout, très addictif.

J’étais assez surprise par chemin scénaristique emprunté dans le roman et ce, malgré l’univers et la quatrième de couverture. J’ai donc été surprise et tant mieux, cependant, il m’est difficile de m’étaler sur le sujet sans vous dévoiler trop d’informations. Je n’ai pas été la seule à trouver des similitudes avec un autre roman, malgré cela, j’ai été envahie par l’histoire, ses personnages, le dénouement du roman, et j’ai d’autant plus apprécié les éléments qui rendaient le roman unique malgré ces fameuses similitudes. Là encore, je préfère ne pas citer l’autre œuvre pour ne pas trop en dévoiler, ni sur l’un, ni sur l’autre.

Concernant les personnages, ils ont tous une personnalité propre et cela montre un réel travail de la part de l’auteur qui ne s’est pas contenté d’un copier-coller entre ses personnages. Je me suis attachée à beaucoup d’entre eux, me plongeant ainsi un peu plus dans le roman.

Une fois n’est pas coutume, il est de notoriété publique que seuls les anglophones écrivent de la bit-lit et bien là, sachez que l’auteur est Suisse et francophone, et qu’elle n’a pas à rougir face aux autres auteurs américains. Encore une fois, j’applaudis le travail qu’elle a effectué, j’ai vraiment adoré ce roman. En fin de compte, ce premier tome aurait pu être un coup de cœur si le démarrage n’avait pas été aussi long mais il s’agissait d’un premier tome et mon emploi du temps personnel ne m’a pas permis de profiter de ma lecture donc je ne le blâmerai pas plus que ça. Je suis sûre qu’il sera beaucoup plus réduit dans le deuxième tome.

En résumé, il s’agit donc d’un roman que j’ai adoré. J’ai adoré le style de l’auteur, l’histoire et l’univers de l’héroïne, les personnages, tout. Un excellent roman de bit-lit et sans doute une future série coup de coeur !

Bonne lecture.

  

 

Publicités

2 réflexions sur “Je lis, je critique : Rage de dents

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s