Je lis, je critique : Fièvre Noire

Image

Résumé personnel :

MacKayla Lane est une jeune femme d’une vingtaine d’années qui vit dans le Sud des Etats-Unis. Sa vie est très simple, elle a une sœur, elle travaille comme barmaid et met de l’argent de côté pour un projet commun qu’elle a avec sa grande sœur. En attendant, cette dernière est partie en Irlande dans le cadre de ses études. Les parents de ces deux jeunes femmes sont des parents aimants et toujours amoureux l’un de l’autre. Ensemble, cette famille est heureuse, unie. Un paradis sur terre malgré l’absence d’Alina. Mais c’est par un charmant jour ensoleillé que le plus atroce des nuages s’abat sur la vie de Mac et de sa famille. Le téléphone sonne, elle répond et apprend que la personne qu’elle aime le plus au monde, Alina, est morte, son corps abandonné dans une ruelle. Leurs parents partis en voyage, c’est elle qui devra reconnaître le cadavre de sa sœur et annoncer la nouvelle. La famille se brise, chacun porte le deuil à sa manière. Mais Mac en a assez de voir l’enquête piétiner et décide de partir pour l’Irlande afin de retrouver le meurtrier de son aînée. Ce qu’elle y découvrira lors de son enquête dépassera l’entendement.

Critique :

J’ai préféré détailler le début du livre sans vous dévoiler ce qu’il en retourne exactement. A vrai dire, je trouve que la quatrième de couverture en dit beaucoup trop parce que ce premier tome est un tome d’amorce, on explique comment notre héroïne est arrivée dans cet univers fantastique, on détaille et au final, les révélations les plus importantes se font tardivement dans le livre. La quatrième de couverture suggérait qu’elle savait déjà tout, or il s’avère que non.

Ce premier tome est fantastique, dans tous les sens du terme. Au début, j’avais peur de ne pas aimer Mac parce qu’elle était blonde, qu’elle adorait le rose, les vêtements très colorés, qu’elle prenait son apparence trop à cœur etc. Une vrai princesse du Sud et honnêtement, je n’aime pas du tout. Et pourtant, son voyage à Dublin l’a changée sur bien des plans et malgré son côté « petite poupée », elle montre un caractère intéressant. Je lui ai laissé une chance en tant que personnage et j’ai finalement bien accroché avec elle malgré nos différences de goût. Je n’étais pas la seule à le remarquer, un autre personnage s’est mêlé de son look, chose que j’ai particulièrement adoré.

Attention, ne vous méprenez pas, le livre ne tourne pas autour de cela, non. L’histoire est complète, bien ficelée et traite d’un Univers fantastique qui commence à se développer de plus en plus ces derniers temps. Je veux bien sûr parler des Faës. Je n’en dis pas plus et j’en dévoile toujours moins que la quatrième de couverture mais il n’y a pas dire, cela change des Vampires et des Loups Garous. De plus, l’histoire reste très originale et pas seulement grâce aux Faës. Je ne vous cache pas qu’il y a quelques clichés mais ceci est inévitable, vous en conviendrez.

Autre chose de notable, la plume de l’auteur. Unique, agréable, magique.

Les chroniques de MacKayla Lane, sont de vraies chroniques. Ce que je veux dire par là, c’est qu’elle écrit cette histoire après l’avoir vécue, elle ne la vit pas au fur et à mesure. D’autres auteurs utilisent ce procédé mais c’est moins flagrant. En effet, non seulement Mac revient sur son passé pour nous raconter son histoire mais en plus elle nous donne ses impressions présentes en utilisant des tournures comme « Ce que je ne savais pas encore » ou « Il s’avérerait que plus tard », par « plus tard » comprenez dans un tome ou deux, voire plus.

Je n’ai pas encore acheté la suite, chose que je me suis reprochée à la seconde où j’ai terminé ce premier tome. Fan du genre, voici un incontournable de la bit-lit/urban fantasy que vous vous devez de lire.

Bonne lecture.

P.S. : Depuis la rédaction de cette chronique, je me suis procurée des quatre autres tomes de cette série (qui se termine au tome cinq, vous l’aurez compris). Juste pour vous dire que j’ai adoré et qu’elle figure parmi mes séries coup de cœur.

Publicités

4 réflexions sur “Je lis, je critique : Fièvre Noire

  1. Je pense que je vais craquer pour cette série 😡
    Tu m’as bien convaincue avec ta critique ! Méchanteeeeeeeeee =p
    (bravo pour ton site, je le suit presque depuis le début et c’est mon premier commentaire parce que d’habitude je ne suis pas très bavarde mais là je me lâche, encore bravo et désolé pour ce commentaire aussi long qu’inintéressant)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s