Je lis, je critique : La quête d’Ewilan

Image

Résumé personnel :

Camille Duciel est une collégienne presque ordinaire, elle a les yeux violets, elle est surdouée en mathématique, elle passe son temps à lire dans la grande bibliothèque de ses parents et elle a un ami qui ne la quitte jamais, Salim. Le jour où elle bascule dans un autre monde, sa vie fait de même. Elle découvre alors un Univers totalement différent et des secrets plutôt inattendus lui sont dévoilés. Aidée de son ami Salim, elle va devoir apprendre à se servir de ses pouvoirs, le Dessin, afin d’effectuer une grande Quête. Si elle la mène à bien, les habitants de ce monde seront libérés des effroyables Ts’lichs, ces monstres ressemblant à des mantes religieuses géantes. Pour couronner le tout, les Raïs, monstres sanguinaires, ont déclaré la guerre et comptent bien la gagner afin d’envahir les habitants de Gwendalavir. Camille, Salim et leurs nouveaux alliés arriveront-ils à sauver les Alaviriens ou vont-ils périr sous les armes de leurs ennemis ?

Critique :

Difficile de résumer l’intégralité de cette œuvre de Pierre Bottero sans en dévoiler un peu trop sur l’intrigue. Beaucoup de lecteurs sont tombés sous le charme de cet auteur et je dois avouer que j’ai succombé également. Tout d’abord, les décors. Bottero a créé un Univers complet qu’il a su maîtriser et dont il connaît tous les secrets, toute l’histoire. On sent que le travail a été important et qu’il a tout créé dans son intégralité avant d’écrire son histoire. Nous ne connaissons pas tout de ce monde bien évidemment mais cela se ressent. Il est plaisant de lire une œuvre complète et non bâclée ce qui est un risque avec la fantasy/le fanstastique. Les personnages aussi sont très bien travaillés, le lecteur peut facilement les imaginer, de plus ils évoluent psychologiquement ne restant pas statiques et creux. Il n’y a qu’avec Camille Duciel que j’ai eu un peu de mal, l’ayant trouvée trop prétentieuse, surtout vis-à-vis de Salim qui me faisait beaucoup de peine par moment. Concernant les autres personnages, je les ai adorés, tout simplement. L’histoire en elle-même est également originale malgré un univers fantastique d’aspect classique. De même que les pouvoirs des habitants de Gwendalavir, le Dessin qui demeure un pouvoir que nous avons tous imaginé et pourtant, Pierre Bottero est arrivé à nous écrire une œuvre originale et complète. Félicitations.

La Quête d’Ewilan est une œuvre destinée en premier lieu aux plus jeunes mais elle est également accessible aux adultes et jeunes adultes. L’écriture fluide de Pierre Bottero sait nous faire voyager dans un univers fantastique. Ce n’est pas une trilogie plate, bien au contraire, passant du rire aux larmes, de la poussée d’adrénaline au soulagement, le lecteur ne peut se détacher du livre, le lecteur fait partie intégrante du livre. Tandis que je lisais, je visualisais parfaitement les décors ainsi que les personnages si bien que lorsque nos héros se faisaient attaquer je sentais mon cœur s’accélérer, lisant d’autant plus vite afin de savoir ce qu’il allait advenir d’eux. J’étais ravie de voir que Pierre Bottero ne nous a pas épargné la disparition de certains personnages, se mettant à la hauteur de la fantasy pour adultes la rendant un peu plus réaliste (j’ai manqué de verser une larme dans les Mondes d’Ewilan par exemple).

Avant de vous laisser, j’aimerai vous faire part de mes trois personnages coup de cœur. Tout d’abord Salim que j’imagine constamment souriant, toujours de bonne humeur, il apporte de la légèreté au livre et il est tout simplement génial. Ellana est merveilleuse et je sens que je vais me régaler en lisant la trilogie qui lui est consacrée. Pour finir, il y a Edwin, j’aurai aimé qu’il m’entraîne au combat, son côté gentil mais impassible à la limite du anti-héros par moment m’a beaucoup plu chez lui.

Bonne lecture.

Publicités

16 réflexions sur “Je lis, je critique : La quête d’Ewilan

    • Oui ! Je me rattrape dans les classiques pour enfants mais je dois reconnaître que les livres de Pierre Bottero sont pour les lecteurs de tout âge.

  1. L’un de mes grands coups de cœur de jeunesse… Je l’ai relu récemment, et si j’aime toujours, je trouve quand même que c’est très axé jeunesse. Je ne le conseillerais pas à des adultes.

    • En effet, c’est très accès jeunesse. Mais je reste persuadée que cela pourrait plaire à des adultes, en tous cas ceux qui gardent un esprit « d’enfant ». Mmh à 19 ans on est pas considéré comme adulte mais les oeuvres de Bottero me plaisent alors que je ne suis plus une enfant. Donc j’ai bon espoir qu’il en soit de même pour de « vrais » adultes 🙂

  2. Avec Ellana, ce sera bien plus qu’un régal, ce sera un vrai délice ! J’ai eu les mêmes ressentis que toi à ma lecture : tout m’avait conquis, sauf Camille qui m’exaspérait. Mais cela s’arrange dans la trilogie suivante. 🙂
    En tout cas, j’ai hâte de voir ton avis sur Ellana, c’est mon livre préféré ! ♥

    • L’intégrale de la trilogie d’Ellana est dans ma PAL, j’ai hâte de me lancer dans la saga centrée sur Ellana parce qu’elle est vraiment mon personnage phare selon moi (avec Salim).

      • Oui Mirage, j’ai ouïe dire que j’allais les retrouver dans cette trilogie. J’ai vraiment hâte et en même temps, une petite appréhension puisque ce sera la dernière trilogie sur cet univers.

  3. Contente que tu aies lu et aimé ce livre ! Je t’invite à découvrir ces autres trilogies ! Et notamment la suite avec Les Mondes d’Ewilan =)

  4. Je suis une très grande fan de Pierre Bottero et j’ai adoré tout ses livres ! Donne moi vite ton avis sur THE trilogie (Ellana) !

  5. Salut,je suis super fan des trois trilogies se déroulant dans le monde de Gwendalavir et je recommande à tous ceux qui aiment le fantastique de lire ces trilogies .
    Vous verrez,une fois que vous aurez lu au moins la première tome de la quête d »Ewilan,vous serez absorbés dans un univers magnifique de fantaisies imaginaires!

  6. Un des livres qui m’a le plus marquée! C’était quasiment un de mes premiers « gros roman » et il m’a suivi tout au long de ma vie ou presque (puisque quand j’ai découvert il me semble que seul le premier tome était sorti…).

    Par contre après en avoir discuté avec des amis et lu de nombreux avis, je me pose une question: est-il vraiment possible pour quelqu’un de ne pas avoir Ellana dans ses personnages préférés? xD A qui que je demande, elle revient toujours!

    Il faudrait que je me replonge dans cette trilogie sachant que je ne l’ai jamais relu (et que le premier tome date de mes 11 ans quand même…). Par contre je peux dire en ce qui concerne Ellana que oui, c’est autant pour adulte que pour enfant. L’écriture est vraiment travaillée et poétique (apparemment elle l’est moins dans Ewilan mais mes souvenirs sont trop flous pour l’affirmer moi même) et le scénario est aussi intéressant pour les « deux âges » si je puis dire.

    Et si jamais, tu as aussi le roman graphique « Le chant du troll » qui raconte l’histoire d’un personnage qu’Ellana croise dans sa trilogie ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s