Je lis, je critique : Isidore Tiperanole et les lapins de Montceau-les-Mines

Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceau-les-Mines est un conte magique, capable d’envoyer n’importe quel adulte dans le monde merveilleux qu’est l’enfance. En effet, je me suis surprise à sourire comme une enfant en le lisant.

L’histoire est originale, amusante. J’ai été ravie d’y retrouver une ode à la poésie. S’ajoute bien entendu une morale bien connue que je vous laisse découvrir.

L’un des lapins est poète mais ce n’est pas tout. Il faut savoir que le texte entier n’est que poésie. Le conte est en prose mais si vous prenez le temps d’écouter ce conte, vous vous rendre compte de la mélodie qu’elle libère. Les sonorités sont sans accros, le rythme est soutenu, j’en ai été séduite.

Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceau-les-Mines n’est pas un conte exclusivement réservé aux enfants comme certains lecteurs pourraient se le laisser croire. Ce qui me fait dire cela c’est tout d’abord le champ lexical parfois soutenu, avec des mots bien trop difficile ou hors de portée des enfants. Pierre Thiry a d’ailleurs utilisé un clin d’œil ou deux à la littérature classique qu’un enfant ne pourra remarquer avant bon nombre d’années.

Mais ceci est un point fort du conte et non un bémol car cela incite au partage, une lecture commune pour ainsi dire entre un adulte (un père,une mère, une sœur…) et un enfant. Ceci est un moyen pour des parents de passer un bon moment avec ses enfants pour le coucher du soir par exemple. Aucun doute, si j’avais des enfants, je leur lirai ce conte avant de leur souhaiter une bonne nuit.

Vous l’aurez compris, une belle histoire, drôle, romantique, poétique qui ravira grands et petits, tous pourront être séduits.

Je tiens également à féliciter Myriam Saci qui a su illustrer ce conte à la perfection. Cela permet de visualiser les scènes, les personnages, les lieux… De plus ses dessins valent le coup d’œil, je vous conseille de les montrer aux enfants au cours de la lecture afin de les faire participer.

Un grand merci à Pierre Thiry et à Myriam Saci de m’avoir permis de découvrir Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceau-les-Mines que j’ai eu plaisir à lire et à chroniquer.

Bonne lecture.

Publicités

10 réflexions sur “Je lis, je critique : Isidore Tiperanole et les lapins de Montceau-les-Mines

    • Ah ? Je me demande qui était le lecteur en question ^^

      Mais comme on dit, tous les goûts sont dans la nature, la perception d’une chose surtout ayant attrait à l’art (en l’occurrence ici : la littérature) est différente d’une personne à l’autre.

      Merci pour ton commentaire Riv’ ❤

      • Je viens de le lire. En fin de compte, nos avis ne sont pas différents. Nous disons toutes deux que Pierre Thiry emploie des mots et des tournures de phrases trop « difficiles » pour un enfant. Mais là où Livresse y voit un point négatif du conte moi j’y vois un point positif, permettant un partage entre un parent et un enfant (puisqu’un conte n’a pas à être lu par un enfant tout seul dans son coin à mon avis) de même qu’un enrichissement du vocabulaire pour ledit enfant. Un même « avis » mais deux points vue différents quand à l’interprétation personnelle de l’avis.

  1. Oui ^^ Exactement, je viens de relire l’avis et effectivement, j’ai mal choisi mes mots !

    Un ressenti bien différent, mais du coup ça m’a perturbée ! Il m’en faut peu mdr ^^

    • Ah bravo !!!!
      Je vais mettre ça sur ta schizophrénie :p
      En tous cas ce fut un plaisir de te retrouver ici (décidément tu me suis c’est pas croyable !!!).
      A très bientôt Riv’ 🙂

  2. J’ai une fille de 5 ans, pensez-vous que ça pourrait lui plaire?
    En tout cas, c’est une bonne initiative que de proposer ce genre de livre sur votre blog, ça change (bien que le reste soit très bien!).

    • Bonsoir Ark.
      Tout d’abord merci pour ces compliments, cela fait toujours plaisir.
      Concernant votre fille, il est assez difficile de prédire si cela lui plaira ou non puisque nous sommes tous différents face à une oeuvre (et ce à tout âge). Néanmoins j’ai envie de vous répondre « Pourquoi pas ? ». L’histoire est adaptée aux enfants, le conte est illustré (de plus les illustrations sont très jolies) aussi je pense que si vous lisez cette histoire à votre fille tout en lui montrant les images, cela lui plaira 🙂
      N’hésitez pas à me tenir au courant et j’espère sincèrement que ce joli conte vous plaira à tous(tes) les deux et que vous partagerez ainsi un agréable moment en famille !!!
      Bonne lecture.
      Michiko.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s