Je lis, je critique : Hunger Games

Résumé personnel :

Dans un futur proche, nous retrouvons les Etats-Unis dans une version dystopique, divisée en douze districts, chacun s’occupant d’effectuer une tâche pour le Capitole qui les gouverne. Afin d’asseoir son pouvoir totalitaire par la terreur dans la crainte d’une nouvelle révolution, le Capitole organise les Jeux de la Faim ou Hunger Games. Ainsi, un garçon et une fille de chaque district, âgés de douze à dix-huit ans se verront tirés au sort et déportés dans une arène pour un combat à mort. Ces jeux sont retranscris à la télévision et chaque habitant est « invité » à les regarder.


Lorsque Primrose, du district douze (district du charbon, le plus pauvre des douze districts) âgée seulement de douze ans est tirée au sort, sa sœur aînée Katniss se porte volontaire fait inédit dans ce district, contrairement à d’autres districts plus riche ou participer est un honneur. Toutes les caméras s’intéressent alors à elle. Il est impossible de rivaliser avec les tributs de carrière, ces enfants riches qui s’entraînent dès leur naissance pour y participer mais elle a le soutien de son ami Gale avec qui elle a l’habitude de chasser (ce qui est illégal).


Gloire et fortune pour l’unique gagnant, mort parfois atroce pour les vingt-trois autres. Puisse le sort vous être favorable.

Critique :

Hunger Games est un roman dystopique qui rappelle vaguement la Rome Antique à cause de l’Arène, du Capitole ou même du nom des nouveaux Etats-Unis, « Panem ». Mais la ressemblance s’arrête là puisque l’histoire se passe dans le futur. Qui dit futur dit également nouvelle technologie, nouvelle mode, nouveaux lieux. J’ai été fascinée par tout cela. Je ne peux rentrer dans les détails, vous le découvrirez bien assez tôt par vous-même. Les lieux également. Je suppose que dans le tome 2 nous découvrirons un peu plus les décors de Panem mais ce tome 1 nous permet une visite du Capitole. Cela me donne envie d’y aller surtout pour voir les habitants et leur mode consistant à se peindre intégralement. Ces couleurs mouvantes doivent être un régal pour les yeux. Tout ceci nous ferait presque oublier la cruauté des Jeux organisés par ce même Capitole. Presque.


Car c’est à travers les yeux de Katniss que nous découvrons ces lieux. Katniss, notre personnage principal, m’a beaucoup plu. Elle est débrouillarde, pas pleurnicharde pour un sou. C’est une fille combattive et douée. J’aime beaucoup son caractère qui me fait penser à un garçon manqué. Mais Suzanne Collins ne s’est pas attardée que sur un personnage, beaucoup d’entre eux sont attachants, comme Cinna, d’autres nous touchent ou sont un symbole comme Rue (ceux qui ont lu le livre me comprendront). Ce que j’ai trouvé intéressant, c’est la partie psychologique. En effet, les Jeux obligent des adolescents à tuer d’autres adolescents, des humains comme eux, dans le but de survivre. La peur constante est au rendez vous et pas seulement celle de mourir. Il y a la peur de tuer, la peur de perdre son humanité. Voir les Jeux à travers Katniss permet de se rendre compte de cela car elle nous ressemble sur le plan humain, ce n’est pas le genre de personnage robot qui va aller tuer tout le monde sans rien ressentir. Ses émotions nous touchent comme si nous étions à sa place.


L’adrénaline est présente à tel point qu’une fois le livre commencé, il est impossible de le lâcher. Rare sont les romans qui ne connaissent aucun temps mort, aucune pause. Ce roman fait partie de ceux-là. Je précise également que, puisque c’est Katniss qui raconte l’histoire, il n’y pas vraiment de scènes gores et détaillées. Les gens meurent autour d’elle mais le roman reste adapté à tout le monde.


Vous l’aurez deviné, ce roman est pour moi un véritable coupe de cœur. Je le recommande vivement!

NB : Sortie cinéma prévue le 21 Mars 2012.

Bonne lecture.

Publicités

10 réflexions sur “Je lis, je critique : Hunger Games

  1. Tout à fait d’accord avec toi pour ce que tu dis sur la psychologie de Katniss. Mais justement moi ce que j’ai aimé c’est que même si elle n’est pas en mode « robot qui va tuer de sang froid tout le monde », l’auteur ne tombe pas dans le côté moraliste « elle est gentille, elle veut tuer personne ». Au contraire, la réussite c’est justement d’avoir en permanence cette tension entre morale et instinct de survie, entre compassion et égoïsme. Katniss est humaine, elle a des défauts, peut connaître la cruauté : elle est vraie et c’est pour ça qu’on l’aime !

  2. Tu n’as pas lu les deux derniers tomes, c’est ça? Perso, je les ai trouvés un peu plus décevants. Sinon, moi je suis en train de relire le premier tome pour refaire une bonne chronique (la première était vraiment pourrie) et aussi parce que le film sort bientôt. Tu comptes aller le regarder, toi?

  3. Je n’ai pas eu de coup de coeur pour ce premier tome mais pour le deuxième tome et encore plus le troisième, si !
    Bonne lecture pour les deux prochains !

    • C’est amusant puisque Foreverbooks a un avis contraire au tien (elle a préféré le 1 aux deux autres). On verra bien ce que ça va donner.

      Merci beaucoup !!

  4. Je suis décidément l’une des rares personnes à ne pas avoir été emballée par ce livre… Déjà je n’ai pas du tout aimé Katniss, j’étais contente qu’on ne voit pas qu’elle dans le film ! Par contre j’aime beaucoup Cinna, je ne sais pas pourquoi… Mais je lirai quand même la suite, je suis curieuse de découvrir comment l’auteure a achevé sa saga !

    • Eh bien, c’est intéressant de voir des lecteurs qui n’aiment pas, cela permet au contraire des échanges tout aussi intéressants. Je sais que certains lecteurs ont préféré le 2 et 3 par rapport au premier alors que pour d’autres, cela a été l’inverse. N’hésite pas à revenir, je suis curieuse de savoir ce que tu as pensé des deux autres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s